Formation‎ > ‎

L'offre de formation professionalisante en pays de Fougères - 2019

publié le 28 août 2019 à 02:18 par Jean-Baptiste DUGUÉ
(cliquez sur l'image pour l'afficher en grand format)

L'offre de formation qualifiée de « professionnalisante » correspond aux formations post 3ème, hors bacs généraux et technologiques. Sont ici observées les formations inscrites au catalogue permanent des organismes, en dehors de prestations réalisées dans le cadre de marchés publics (notamment lancés par la Région Bretagne). Les formations ainsi évoquées doivent permettre d’exercer un métier à leur sortie.



Éléments généraux sur l’offre de formation en pays de Fougères
  • Une centaine de formations : 94 formations sont disponibles sur le pays de Fougères, ce recensement pouvant ne pas être exhaustif, certaines formations pouvant ouvrir ou non selon les le nombre d’inscriptions.
  • Une offre de formation allant du niveau bac -3 au niveau bac +3 :
    • 38 formations de niveau V (CAP ou équivalent), soit 4 formations sur 10,   
    • 37 formations de niveau IV (bac ou équivalent), soit 4 formations sur 10,     
    • 14 formations de niveau III (BTS ou équivalent),     
    • 3 formations niveau licence (une licence en optique et deux diplômes d’état en audioprothèse et infirmier).
    • 2 formations hors préparatoires : la préparation aux concours paramédicaux (AREP) et un préapprentissage (DIMA) aux métiers de l’artisanat à la Faculté des Métiers de Fougères (dispositif susceptible d’évoluer à la rentrée 2019).
  • 14 sites de formations, 9 organismes de formations (les lycées JB Le Taillandier et Jean Guéhenno comptant plusieurs sites, tout comme la Faculté des Métiers). Chaque site propose de 2 formations professionnalisantes (site Notre-Dame-des-Marais du lycée JB Le Taillandier) à 22 formations (site de Fougères de la Faculté des Métiers).
  • Des formations concentrées sur la ville de Fougères, avec deux autres sites : Louvigné-du-Désert avec le CFA de l’UNICEM et la zone de la Grande Marche à Javené (Institut de Formation des Professionnels de Santé et site de la Faculté des Métiers).
  • Une diversité des domaines professionnels de formation :
    • 24 formations en santé et social (soit 1 formation sur 4),
    • 23 formations dans le bâtiment et les travaux publics (soit 1 formation sur 4),
    • 16 formations en industrie et productions spécialisées,
    • 7 formation en commerce,
    • 7 formations en beauté et bien-être,
    • 6 formations en agriculture et paysage,
    • 6 formations en administration et fonctions support,
    • 5 formations en métiers de bouche.



Focus sur les effectifs

L’Observatoire du Pays de Fougères demande chaque année aux établissements de communiquer leurs effectifs en formation. Il apparait qu’en 2018-2019, ce sont 2 410 étudiants qui ont suivi une formation professionnalisante (telle que définie en introduction de cet article) en pays de Fougères. A noter qu’en y ajoutant les 1 924 lycéens généraux et technologiques, ce sont plus de 4 300 lycéens et étudiants sur le pays de Fougères.

36% de ces étudiants sont en filières sanitaires et sociales, représentant de loin le plus gros contingent (près de 900 personnes). Trois autres domaines représentent plus de 10% des étudiants : le BTP (15%), le commerce (14%) et l’industrie (12%), cf. graphiques ci-dessous.

Le nombre d’étudiants est à distinguer du nombre de sortants de formations, puisque de nombreuses formations se déroulent sur plusieurs années. Ne disposant pas des données sur le nombre de diplômés, nous pouvons estimer ces derniers en rapportant les effectifs aux nombre d’années de formation. Environ 1 100 étudiants sont diplômés chaque année en pays de Fougères. Leur répartition par domaines professionnels varie peu de celle des effectifs totaux, avec une prédominance de la santé et du social (près de 400 diplômés).








Lexique du monde de la formation appliqué au pays de Fougères

L’Éducation nationale et l’enseignement supérieur ont défini un schéma de formation avec un ensemble de diplômes correspondant à différents niveaux :
  • Le CAP (Certificat d’aptitude professionnelle se prépare en 2 ans après la 3ème, il est classifié de niveau V.
  • Le bac professionnel se prépare en 3 ans après la 3ème, il est classifié de niveau IV.
  • Le BTS (Brevet de technicien supérieur) se prépare en 2 ans après le bac, il est classifié de niveau III.
  • La licence professionnelle se déroule en 3 ans (ou un an après un BTS ou DUT) et est classifiée de niveau II.

En parallèle, il existe des spécificités propres à certains domaines :
  • Les Diplômes d’Etat (DE) sont des diplômes délivrés par un ministère, dans un ensemble de filières dont notamment la santé. Il en existe de tous niveaux, par exemple le DEAES (accompagnement éducatif et social) de niveau V (équivalent CAP) ou le DE d’infirmier (niveau II, équivalent licence).
  • Les titres professionnels (TP) sont des certifications professionnelles (et non des diplômes) délivrés par le ministère chargé de l’emploi. Ces TP sont enregistrés dans le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP). Il en existe de tous les niveaux.
  • Les CQP (Certificats de qualification professionnels) sont quant à eux des certifications professionnelles reconnues par les branches professionnelles, qui les créent pour former à des compétences spécifiques. Là encore, il en existe de tous les niveaux.
  • Les Certificats de spécialisation (CS) et les Mentions complémentaires (MC) visent à répondre au même objectifs : apporter des compétences complémentaires à une personne sortant de formation. Les premiers sont rattachés aux métiers de l’agriculture et de l’environnement, les seconds portent sur un panel de métiers très diversifiés. Les niveaux les plus fréquents sont le niveau V (équivalent CAP) et IV (équivalent bac).
  • Les métiers artisanaux font l’objet de diplômes particuliers : des BP (Brevets professionnels) et un BTM (Brevet technique des métiers), d’un niveau bac.

 

 

Comments